Le Comptoir Sécu

Parlons cybersécurité...autour d'un verre!

Coinbase nous expose ses nouvelles mesures de sécurité

Pour ceux qui ne connaissent pas, Coinbase est une des premières « banques à Bitcoin » du monde. Elle agit comme le fait une banque avec votre monnaie fiduciaire.

« Ehh ! Mais le principe de Bitcoin n’est pas de se passer des banques ? »

Oui, mais pas seulement. Ce que cherchent surtout pas mal de gens c’est pouvoir faire circuler de l’argent comme bon leur semble et empêcher certaines personnes (les banques) de « tricher » créer de la monnaie à partir de rien. Ces principes restent les mêmes avec Coinbase. Ils offrent un certain confort d’utilisation et des standards de sécurité pour protéger votre clé privée, qui n’est autre que la clé de votre coffre-fort à deniers.

Nombreux sont ceux qui critiquent l’approche des banques en ligne Bitcoin. Cela centralise une grande quantité d’argent sur une seule cible bien juteuse, et plusieurs sites hébergeant des portefeuilles se sont déjà fait trouer dans tous les sens dans le passé. Le résultat à chaque fois était le même : les portefeuilles se sont retrouvés vidés de leur contenu et les clients n’avaient que leurs yeux pour pleurer. C’est le Far West le monde Bitcoin. Lorsque la banque se fait braquer, c’est bien votre argent qui est volé pour de bon, pas de remboursement.

Pourquoi utiliser ce genre de service alors ? Tout simplement parce que le stockage sécurisé de votre portefeuille n’est clairement pas à la portée de tous de nos jours. L’utilisateur moyen à de bien plus grandes chances de voir son PC infecté et la clé privée représentant son portefeuille Bitcoin volé si il les garde en local. Quand on n’est pas compétent dans un domaine, on sous-traite, c’est ce que propose Coinbase.

Revenons à ce qu’ils mettent en avant dans ce bulletin sécurité :

La double authentification nécessaire pour la connexion et les grosses transactions est une bonne chose, mais j’ai envie de dire : « pas trop tôt ». C’est souvent ce qu’on exige d’une banque traditionnelle, et c’est encore plus nécessaire pour Bitcoin je me répète, mais en cas de perte d’argent par piratage, même si vous le prouvez, vous ne récupérerez pas vos deniers. A moins de souscrire à une assurance couvrant ce genre de chose, je ne suis pas sûr que cela existe.

Par contre la partie sur le cold storage est intéressante : 97 % des Bitcoin gérés par Coinbase sont en « cold storage ». Par cold storage il faut comprendre qu’ils sont sur un ou des portefeuilles (wallet) Bitcoin dont la clé privée n’est pas sur les serveurs, mais stockés hors du site de façon sécurisée. Sans clé privée, pas de transaction. J’en déduis que 97 % des Bitcoin qu’ils stockent ne circulent pas. Cela montre que le Bitcoin est très majoritairement stocké et circule peu parmi ses détenteurs.

Alors oui, le raisonnement est un peu biaisé par le fait que l’argent qui circule en ce moment est majoritairement fait sur de la spéculation à la hausse ou à la baisse. Ce genre de spéculation se fait sur des plateformes de trading spécifiques. Sur ces plateformes, vous avez votre propre portefeuille Bitcoin, donc une partie non négligeable de Bitcoin ne dort pas et circule bien, mais sur d’autres comptes.

De la même manière, beaucoup d’entre nous ont ce qu’on appelle une épargne, une partie de leur pécule ne circule pas, mais dort dans des banques contre rémunération de celle-ci par des intérêts. Enfin, dort, la banque les utilise, ne vous en faites pas, c’est d’ailleurs comme ça qu’elle finance ce fameux taux d’intérêt.

Tout de même, 97 %, c’est énorme vous ne trouvez-pas ?

Vos réactions